La cigarette électronique, une alternative moins nocive à la cigarette classique

Cigarette électronique

La cigarette classique, ce petit objet qui a été créé industriellement depuis 1830. Elle a été adoptée et consommée par nos ancêtres depuis des siècles. Ce produit longtemps considéré comme le premier facteur des maladies pulmonaires ne cesse néanmoins d’attirer plus d’un milliard de personnes dans le monde. Des actifs totalement dépendants ou moins dépendants s’exposent au risques des maladies tous les jours. A ces fumeurs « consentants » s’ajoutent également des fumeurs passifs qui sont exposés intentionnellement ou non à la fumée des cigarettes et qui courent eux aussi un risque non moins inquiétant pour leur santé.

Bien que beaucoup de personnes concernées veulent s’en détacher, difficile cependant de sortir d’une situation de dépendance. Plusieurs recherches ont alors été menées et diverses solutions sont proposées ; remèdes de grand-mère, remèdes médicinales, centre de désintoxication, patchs, gommes à mâcher, etc. Mais celle qui a été la plus adaptée est la cigarette électronique.

Les répercussions de la cigarette classique pour notre organisme

Le fumeur respire et aspire de la fumée chargée de substances toxiques qui agressent directement ses bronches et ses poumons. La principale substance nocive contenue dans une cigarette classique est la nicotine, un alcaloïde végétal qui, diffusé dans les parois des organes du système respiratoire est impitoyable pour les bronches et les poumons. C’est cette nicotine qui libère de la dopamine et une fois arrivée au cerveau, procure une sensation de bien-être au fumeur, ce qui le rend dépendant. La cigarette classique reste le premier facteur du cancer des poumons, qui est à la fois le type de cancer le plus répandu dans le monde. Elle est surtout dangereuse pour les gros fumeurs, c’est-à-dire ceux qui fument plusieurs tiges de cigarettes par jour pendant plusieurs années. En outre, la cigarette classique peut augmenter la pression artérielle, générer des maladies infectieuses et des allergies. Toutefois, tous ces effets ne sont pas méconnus des fumeurs mais il y a ceux qui préfèrent les ignorer et d’autres qui essaient tant bien que mal de s’en sortir. C’est d’ailleurs l’une des raisons principales qui a suscité la création de la cigarette électronique.

Spécificités de la cigarette électronique

Créée il y a environ une quinzaine d’années, la cigarette électronique que l’on appelle également la e-cigarette est un dispositif qui fonctionne avec une batterie et contenant un e-liquide. La batterie est rechargeable grâce à un chargeur intégré. La cigarette électronique crée de la vapeur grâce à un élément chauffant et une cartouche renfermant le e-liquide. Il n’y a donc aucun besoin de l’allumer comme la cigarette à tabac. Les vapoteuses présentent un large choix de formats, de couleurs, et même d’autonomies. Il est possible de le choisir avec ou sans nicotine, et existe même avec de différents arômes ; au fruit, au chocolat, au caramel etc. A la différence de la cigarette classique, elle ne libère pas des substances nocives avec la chaleur, le feu et l’oxygène fusionnés. Et pour couronner le tout, elle revient moins chère en termes de coûts.

La clope électronique, l’alternative moins nocive

Parce qu’elle imite la cigarette classique et qu’elle arrive à reproduire les mêmes sensations qu’en fumant, elle séduit de nos jours de plus en plus de personnes, hommes et femmes, et la plupart des usagers prennent maintenant plus de plaisir à vapoter qu’à fumer. La clope électronique, même avec la présence de la nicotine est en quantité inférieure que la classique. Car pour une personne qui souhaiterait réellement arrêter de fumer, il est difficile d’arrêter de vivre sans nicotine du jour au lendemain. La raison pour laquelle il est conseillé de débuter avec une vapoteuse avec de la nicotine, qui avec le temps, finira par être remplacé par celle qui ne contient aucune nicotine. Dans ce cas-là, on continuera de vapoter en gardant les mêmes impressions qu’avec une cigarette classique, mais qui sera sans danger pour l’organisme. D’ailleurs, selon l’agence de santé publique anglaise, la e-cigarette serait 95% moins nocive que la cigarette classique. Elle est tout de même déconseillée pour les personnes non fumeuses.

La cigarette électronique : comment choisir le bon modèle ?
Base liquide cigarette électronique DIY avec ou sans nicotine