Fabriquer du liquide de cigarette électronique selon ses envies

cigarette électronique

La fabrication du liquide de l’e cigarette s’offre au vapoteur car différents ingrédients se vulgarisent au marché. L’élaboration de son propre e liquide nécessite de bien suivre les différentes consignes, de bien doser chaque ingrédient, de bien choisir ses arômes et ses bases, et surtout d’ajouter un taux de nicotine approprié à son profil fumeur. En plus de la satisfaction d’avoir élaboré son propre e-liquide, une multitude de saveur s’offre à la préparation grâce aux différents combinaisons d’arômes. De plus, acheter les ingrédients et le préparer soi-même procure beaucoup plus de quantité d’e-liquide comparé à l’achat d’un flacon prêt à l’emploie sur le marché.

Quels sont les étapes de préparations et les ingrédients nécessaires à la fabrication d’un e-liquide?

Tout d’abord, les accessoires à utiliser durant la manipulation des liquides sont: des éprouvettes, des béchers, des flacons twists et des seringues tous gradués. Sans oublier pour la sécurité du manipulateur, le port de gant en vinyle ou en latex et de lunette de protection facultatif à la fabrication de petite dose. Pour le stockage, on aura besoin de flacons pet, de flacons unicornes ou de flacons pipettes.

Les différents ingrédients essentiels pour fabriquer son e liquide sont:

  • Les bases : élaborés avec le taux de PG (propylène glycol) et de VG (glycérine végétale) désirée, ils occupent 80 à 90 % du mélange.
  • Les boosters de nicotine : qui sont formés par le mélange d’une base neutre à une concentration élevé de nicotine, il contient 200mg de nicotine pour 10ml.
  • Les arômes : ayant pour rôle d’apporter du gout à l’e-liquide, ils constituent 5 à 20% du mélange.
  • Les additifs : pour accentuer le gout de certains arômes, pour donner une sensation de fraicheur ou même de sucrer l’e-liquide, ils ne représentent que 1 à 3% du mélange.

Comment choisir la base?

La base est un e-liquide neutre qui est à défaut de gout et ayant un taux de nicotine standard ou sans nicotine. Les deux composants de la base pour fabriquer son e-liquide sont le propylène glycol ou PG et la glycérine végétale ou VG.

Il existe des bases uniquement constitues de propylène glycol qui permet de mieux sentir les arômes   et d’autres uniquement de glycérine végétale qui procure plus de hit et plus de vapeur, le mélange des deux dépendra du client car ils ont chacun leur spécificité.

 Les mélanges PG et VG sur le commerce ont deux proportions:

  • 80PG/20VG: c’est le mélange le plus demandé, cette proportion permet de rectifier avec la présence de glycérine végétale la cote déshydratant du propylène glycol et son manque de vapeur.
  • 50G/50VG: c’est le meilleur taux de mélange, grâce à ce mélange on ne ressent que les bonnes sensations des deux produits. Les arômes sont bien ressentis, la viscosité est optimum, l’effet en gorge et la vapeur sont satisfaisante.

Comment définir le dosage de nicotine et du booster?

Le taux de nicotine ajouté aux liquides pour la vape dépendra de la dépendance du vapoteur à la nicotine:

  • pour les vapoteurs non dépendant à la nicotine, il est préférable de prendre un e liquide sans nicotine mais d’en accentuer le gout des arômes.
  • pour les vapoteurs à faible dépendance en nicotine: un e liquide a 3 mg/ml jusqu’à 6 mg/ml de nicotine est suffisant.
  • pour les vapoteurs moyennement dépendant en nicotine: un e liquide de 12 mg/ml de nicotine est adapté.
  • pour les vapoteurs à forte dépendance en nicotine: un e liquide de 18 mg/ml de nicotine.

L’autre choix pour les personnes fortement dépendant à la nicotine est de fabriquer son e liquide en mélangeant une base et un booster de nicotine car 10ml de booster peut contenir 200mg de nicotine.

Comment choisir les arômes et les additifs?

Les centaines d’arômes existants ont été regroupés en 4 familles: l’arôme tabac, l’arôme menthe, l’arôme gourmand (fruités, biscuités, caramel…) et l’arôme boisson (café, soda, cola…).

Concernant le dosage, on peut doser les arômes et les additifs soit par nombres de gouttes, soit par ml ou en %. En résumé 1ml d’arômes équivaut à 30 gouttes et ceci correspond à 10ml de base.

Ayant également quelques rôles au niveau de la saveur des e liquides, les additifs sont cependant l’ingrédient facultatif pour fabriquer l’e liquide. Pourtant ils sont très puissants d’où son faible proportion de 3 % maximum du mélange seulement. Voici les additifs les plus utilisés : la vanilline (accentue la saveur et adoucie le mélange), le sweetner (adoucie l’amertume au niveau du gout), l’acetyl pyrazine (donne un effet plus friand), l’acide malique (procure une sensation acide et piquante) et le méthyl lactate (offre une sensation de fraicheur comme la menthe).

Les additifs ne nécessitent aucune maturation contrairement aux arômes. Si le mélange ne contient qu’un seul arôme, 3 à 7 jours de maturation. Par contre, les arômes plus complexes formés de plusieurs arômes peuvent nécessités jusqu’à 20 jours de maturation.

Achat de cigarette électronique : quelle modèle choisir si on est un gros fumeur ?
Top des e-liquides menthe